Actualité | Newsletter | | Faire un don | Contact | Presse | Liens & Ressources | FAQ
Animaux de ferme et maltraitance : soyons vigilants !

Les critères d‘évaluation

Les critères pour évaluer les conditions de garde des animaux de ferme

La notion de mauvais traitements envers les animaux est une notion large, fluctuante, incertaine qui demande une étude au cas par cas. Il arrive malheureusement que des animaux d'élevage soient dans un état de misère physiologique, parce qu'ils sont négligés ou abandonnés par leur détenteur, ou parce qu'ils sont victimes de mauvais traitements. Pourtant, il n'est pas toujours aisé de savoir s'il y a maltraitance.

 

A partir de quel moment peut-on considérer que l'état de maigreur d'un animal est à  ce point grave qu'il y a maltraitance ?
A-t-on le droit de laisser une vache en plein champ, sous la neige et sans abri ?
Est-il autorisé de maintenir des animaux dans un champ complètement boueux ?

Autant de questions auxquelles ceux qui ont la charge de veiller au respect de la réglementation qui protège les animaux ont parfois du mal à  répondre. En effet, la réglementation protégeant les animaux n'indique souvent que des principes généraux, qui laisse part à  une appréciation subjective.

La maltraitance fait donc appel à  des critères multifactoriels qu'il convient d'évaluer. Ce n'est pas toujours une chose aisée, et cela demande d'acquérir quelques notions de base sur la physiologie des animaux de ferme et les conditions de vie appropriées à  leur espèce.

On observera aussi avec précision :

  • Les variations climatiques
    En hiver, bon nombre de personnes s'inquiètent de voir des animaux d'élevage en plein champ, exposés à  des températures qui peuvent être parfois bien en dessous de zéro. En été, l'absence d'espace ombragé inquiète. La météo doit-elle nous alarmer ?
  • L'état du parc extérieur
    C'est bien souvent dans les champs que nous avons l'habitude d'observer les animaux. Un lieu apparemment paisible qui peut se transformer en terrain hostile !
  • L'état du bâtiment d'élevage
    Un simple bâtiment ne suffit pas pour accueillir des animaux. Encore faut-il qu'il possède quelques critères indispensables à  leur bien-être.
  • La présence d'alimentation
    Sans eau et sans nourriture, point de vie. Vérifier la présence de ces deux éléments fait donc partie des premiers réflexes à  acquérir.
  • L'état de santé
    Pas question de remplacer le vétérinaire, seul à  même de juger de l'état de santé d'un animal. Voici cependant quelques signes qui devraient vous alarmer.

  • Cet animal est-il trop maigre ? Pour le savoir, la meilleure solution est bien de suivre les critères établis par des professionnels de l'élevage, pour juger la condition corporelle des animaux.