Actualité | Newsletter | | Faire un don | Contact | Presse | Liens & Ressources | FAQ
Animaux de ferme et maltraitance : soyons vigilants !

La santé

La santé : des signes qui ne trompent pas

Notre site n‘a pas pour vocation de remplacer un vétérinaire, qui est seul à  même de juger de l‘état de santé d‘un animal. Pour vous aider cependant à  détecter les signes de mauvaise santé chez un animal, nous avons dressé une liste non exhaustive de quelques signes alarmants auxquels il faut prêter attention.

 

Les signes de mauvaise santé

La présence de ces manifestations, seules ou le plus souvent associées doivent sans aucun doute inciter à  consulter un vétérinaire :

  • le pelage terne  ;
  • l'apathie  ;
  • la perte d'appétit et de poids, ou lorsque l‘animal ne boit pas  ;
  • la baisse soudaine de lactation (pour les femelles)  ;
  • l'absence de rumination (pour les ruminants)  ;
  • les écoulements des narines, des yeux ou de la bouche  ;
  • la salivation excessive  ;
  • la toux persistante  ;
  • l'enflure des articulations ou d‘autres parties du corps  ;
  • la boiterie ou claudication  ;
  • les troubles intestinaux. Les excréments d‘un bovin qui ont l‘aspect d‘un « crottin » révèlent que l‘animal souffre de déshydratation  ;
  • la décoloration de l'urine  ;
  • les grattages ou frottements fréquents  ;
  • les myases de la mouche à  viande  ;
  • le mauvais état physique  ;
  • les modifications du comportement y compris les perturbations de l‘organisation hiérarchique  ;
  • l‘isolement du troupeau  ;
  • des lésions ou des dépilations localisées  ;
  • la présence de parasites externes.

 

Les sabots doivent être parés et les onglons en bon état.

 

    Les questions à  se poser

  • Les animaux sont-ils correctement identifiés  ?
  • Le détenteur des animaux tient-il à  jour un registre d‘élevage (pour les bovins, les ovins, les porcins et les caprins) ?
  • A quelle fréquence les animaux reçoivent-ils une visite de la personne qui en a la garde : Une fois par jour ? Tous les deux jours ? Une fois par semaine, etc.  ?
  • Le propriétaire est-il en mesure de vous indiquer le nom de son vétérinaire  ?
  • Est-il en mesure de vous montrer des factures de vétérinaires, de l‘achat d‘anti-parasitaires, etc.  ?
  • Est-il en mesure de vous montrer une facture du maréchal-ferrant  ? (Attention, l‘éleveur n‘est pas tenu de montrer à  des tiers le registre d‘élevage ou les autres documents cités   ci-dessus)
  • Certains animaux présentent-ils des signes de mauvaise santé ? Lesquels  ?
  • Les sabots ou les onglons sont-ils en bon état ? Sont-ils parés régulièrement  ?
  • Les ruminants ruminent-ils  ?
  • Les dents sont-elles en bon état  ?
  • Les cornes des animaux sont-elles excessivement longues, au point de toucher leur peau  ?
  • Les animaux souffrent-ils de diarrhée  ?
  • Des animaux ont-ils des blessures ? Sont-elles désinfectées  ?
  • Le pelage des animaux est-il dégarni en certains points  ?
  • Tous les animaux se lèvent-t-ils lorsque vous les approchez  ?
  • Le poil des animaux est-il brillant  ?
  • Les animaux toussent-t-ils  ?
  • Des animaux boitent-t-ils  ?
  • Les yeux des animaux sont-ils brillants  ?
  • Les animaux sont-ils vifs  ?
  • Les animaux ont-ils la possibilité de s‘appuyer sur chacune de leurs quatre pattes  ?
  • Les animaux ont-ils des articulations enflées  ?
  • Les femelles en lactation souffrent-elles de mammites  ? (Du ressort d‘un diagnostic vétérinaire)
  • Leurs mamelles sont-elles gonflées ? Des gouttes de lait s‘écoulent-elles des pis  ?
  • Les animaux ont-ils été tondus il y a longtemps (moutons, chèvres angoras)  ?
  • Les animaux malades et blessés sont-ils, si nécessaire, isolés dans un local approprié, garni le cas échéant, de litière sèche et confortable ? Un tel local existe-t-il  ?
  • Les animaux sont-il raisonnablement propres  ?

 

Vous avez constaté quelque chose d‘anormal ?

Cliquez ici pour mieux connaître les lois qui protègent les animaux d‘élevage