Actualité | Newsletter | | Faire un don | Contact | Presse | Liens & Ressources | FAQ
Animaux de ferme et maltraitance : soyons vigilants !

Moutons

Les moutons

Les moutons sont naturellement adaptés pour supporter des très basses températures, mais comme pour tous les animaux, leur résistance au froid dépend de plusieurs facteurs : la race, l‘âge, l‘état de chair, l‘état du pelage, etc. Le facteur le plus déterminant est sans doute l‘état du pelage. Un mouton qui a une épaisse toison et qui est protégé de l‘humidité pourra sans difficulté supporter des températures qui descendent en dessous de –15°. Un mouton qui vient d‘être tondu, au contraire, doit être protégé du froid.

 

La laine du mouton Mérinos est la plus fine du monde

 

Le plus important est que les moutons ne soient pas mouillés jusqu‘à  la peau. La laine de certaines races, lorsqu‘elle est épaisse, peut repousser l‘humidité pour plusieurs jours. C‘est le cas des races élevées en montagne, telles que par exemple la race Rava que l‘on trouve principalement en Auvergne ou la race Black Face, qui peuple les collines écossaises. Pour d‘autres races à  la laine très fine, c‘est le cas des Mérinos, le pelage offre une protection moindre.

Un mouton qui a froid se serre contre ses congénères et tremble.

Les moutons supportent mieux le froid que les températures élevées. Ils peuvent mourir d‘un coup de chaleur. Ce risque est beaucoup plus élevé chez les moutons qui ne sont pas tondus, car la laine empêche la sueur de s‘évaporer. C‘est une des raisons pour lesquelles il faut tondre les moutons au printemps.

Lors des fortes chaleurs, il faut offrir aux moutons la possibilité de se mettre à  l‘ombre. C‘est particulièrement important pour les moutons qui viennent d‘être tondus, car ils peuvent être victimes de coups de soleil.

Un mouton qui a trop chaud halète avec force et rapidement.

Vous avez constaté quelque chose d‘anormal ?

Cliquez ici pour mieux connaître les lois qui protègent les animaux d‘élevage