Actualité | Newsletter | | Faire un don | Contact | Presse | Liens & Ressources | FAQ
Animaux de ferme et maltraitance : soyons vigilants !

Besoins des lapins

Les besoins spécifiques des lapins

Textes réglementaires spécifiques à  la protection des volailles

A l‘heure actuelle, aucun texte réglementaire ne protège spécifiquement les lapins. Le Conseil de l‘Europe travaille à  l‘élaboration d‘une recommandation les concernant. De plus, rappelons que le Règlement sanitaire départementale peut contenir des dispositions spécifiques sur les basses-cours.

L‘exposition à  de basses températures

Les lapins sont sensibles aux très basses températures et notamment aux gelures. A titre d‘exemple, lorsque la température avoisine les 20° sous 0, ils peuvent perdre des morceaux d‘oreilles. Les lapins sont aussi sensibles à  la pluie, ils doivent donc bénéficier d‘une protection contre les intempéries. Lorsqu‘il fait froid, leur consommation de nourriture, et notamment de fourrages, augmente. Une litière abondante les aide à  se protéger du froid. Il peut être nécessaire de placer devant les clapiers un brise-vent.

L‘exposition à  des températures élevées

Les lapins n‘apprécient guère les très fortes températures. Lorsqu‘il fait très chaud, il est particulièrement important qu‘ils puissent se protéger du soleil. Un dispositif devrait être prévu pour que l‘ouverture des clapiers soit à  l‘ombre. De l‘eau fraîche devrait également être mise à  leur disposition.

Les lapins qui ont trop chaud ont une respiration accélérée et s‘étendent de tout leur long. Les lapins ne transpirent pas.

L'abri
lapin clapier(Photo : J-L. Schmitt)

Un abri en dur est nécessaire pour protéger les lapins de la pluie et du vent. Son ouverture devrait se située à  l‘opposé des vents dominants. Sa conception doit permettre de maintenir une température assez élevée en hiver, et basse en été. Les toits de tôle sont donc à  proscrire. L‘abri doit être correctement aéré, mais pour autant, les lapins devraient être à  l‘abri des courants d‘air. Le taux d‘humidité ne doit pas être trop élevé. La présence de nids est souhaitable au moment des mises bas.

L‘état de propreté et l‘aménagement des locaux

Le sol des clapiers ou de l‘enclos doit pouvoir être nettoyé facilement. Il est souhaitable qu‘il soit recouvert de litière, telle que de la paille ou du foin ; il doit permettre un bon écoulement de l‘urine vers l‘extérieur. La litière souillée doit être changée régulièrement. L‘abri devrait être désinfecté fréquemment à  l‘aide d‘un produit approprié.

L‘éclairage

Les lapins doivent disposer d‘un éclairage suffisant permettant au moins à  chaque animal de voir et d‘être vu.

Le parcours extérieur
lapin lapin

Si les lapins ont un accès à  l‘extérieur, ils devraient être protégés des prédateurs tels que des chiens, des chats, des renards etc. Le grillage devrait être enfoncé assez profondément (50cm), pour éviter que les lapins puissent s‘échapper.

L‘alimentation

Des aliments adaptés aux lapins peuvent être achetés dans le commerce sous forme de granulés. On peut également donner aux lapins de l‘herbe fraîche, du foin de bonne qualité (il ne doit pas être moisi ou humide), des plantes potagères, et un peu de céréales.

L'abreuvement

Des abreuvoirs propres devraient être en permanence à  la disposition des lapins. L‘eau doit être maintenue propre et fraîche. En cas de gel, la glace devrait être brisée ou de l‘eau chaude devrait être mise à  disposition.

Les laperaux

Après la mise bas, la mère s‘occupera de tout ! Elle construira un nid avec son propre poil. Il faut toutefois éliminer les mort-nés. La portée peut-être sevrée entre l‘âge d‘un et deux mois.

Les mutilations

Si nécessaire, les griffes et les dents des lapins doivent être coupées lorsqu‘elles deviennent trop longues. Il est conseillé de leur donner un bout de bois à  ronger.

Les signes de mauvaise santé

Troubles respiratoires, ulcères ou lésions, tétines enflées, diarrhée, nécroses des pattes, yeux irrités, amaigrissement, pelage mal entretenu, faible réactivité, le nez est incrusté de saletés, la queue et les oreilles ne sont pas maintenues dans une position normale, etc.

L'état de chair des lapins

On peut apprécier l‘état de chair des lapins en les palpant. Si l‘on ne peut sentir aucun gras sur la colonne vertébrale, si les os des hanches sont facilement palpables et si ses côtes ne sont pas recouvertes d‘une couche ferme de tissus musculaires, le lapin est probablement trop maigre. Il est toutefois important de tenir compte des caractéristiques physiques de la race, certaines étant plus en chair que d‘autres.

Vous avez constaté quelque chose d‘anormal ?

Cliquez ici pour mieux connaître les lois qui protègent les animaux d‘élevage